Arts et lettres

Le pays légal et le gouvernement semblaient prendre à tâche de se préserver de toute vérité. Le roi ne nommait à la chambre des pairs que ses créatures ; le corps électoral envoyait de préférence à la Chambre des députés des fonctionnaires publics ; les tribunaux ruinaient par des procès et des amendes la (...)
Lire l’article ...
Abusés par les mots, les hommes n’ont pas l’horreur des choses les plus infâmes décorées de beaux noms et ils ont horreur des choses les plus louables décriées par des noms odieux, aussi, l’artifice ordinaire des cabinets est d’égarer les peuples en pervertissant le sens des mots. Et souvent, des hommes (...)
Lire l’article ...
Les nouveaux dirigeants n’ont plus peur des livres et des conteurs. Ils les achètent, comme ils ont l’habitude d’acheter n’importe quelle autre marchandise. Avec les écrivains, ils parviennent à acheter la vérité, ils l’enveloppent dans un paquet scintillant et l’agrémentent de rubans colorés. La vérité (...)
Lire l’article ...
Le mouvement populaire n’en appelle pas à la passivité, à la crédulité, au désespoir des hommes, mais souhaite au contraire qu’ils se mettent au clair, sobrement et consciemment, sur leur propre situation, leurs objectifs et aspirations, et les transforment en réalité par la voie de l’action (...)
Lire l’article ...
Joel Whitney, cofondateur du magazine Guernica. (Il avait critiqué, d’une manière désormais fameuse, les origines colonialistes de l’argent de prix, et avait donné la moitié de l’argent aux Black Panthers). Mais déjà auparavant, pendant la guerre culturelle, le premier roman de Berger avait causé un tel (...)
Lire l’article ...

Les sous-rubriques de cette rubrique
Guerre froide culturelle
Cette rubrique contient 6 Articles
La réussite et l’échec de Picasso
Cette rubrique contient 4 Articles