Création
Le conte, qui aujourd’hui encore, reste le premier conseiller de l’enfance, parce qu’il fut jadis le premier conseiller de l’humanité, se perpétue secrètement dans l’art du récit. Le premier véritable récit est et demeure le conte. Quand on ne savait plus vers qui se tourner, le conte portait conseil, et (...)
Lire l'article ...
Aujourd’hui les bourgeois vivent dans des lieux où personne n’est mort, ils essuient les plâtres de l’éternité et, quand ils arrivent au bout du rouleau, sont entassés par leurs héritiers dans des hôpitaux ou des sanatoriums.
Lire l'article ...
Il y a ce dicton en français : « Je peux lire en elle/lui comme dans un livre ouvert. » N’est-ce pas une manière très jolie d’exprimer ce désir que nous avons d’accéder à ce qui est à l’intérieur. A l’intérieur de ce que nous regardons et de son (...)
Lire l'article ...
Isidore Ducasse écrivait : « Le plagiat est nécessaire. Le progrès l’implique. Il serre de près la phrase d’un auteur, se sert de ses expressions, efface une idée fausse, la remplace par l’idée juste. » Merveilleuse clairvoyance. Walter Benjamin n’en dit pas moins : « Les citations dans mon travail sont (...)
Lire l'article ...
En vérité, il est autant inspiré par la poésie romantique que par la psychanalyse, l’Histoire, les utopies sociales, la philosophie – et rêve d’associer Platon, Spinoza et Nietzsche. Il cherche surtout à concilier l’inconciliable : la tradition juive, le communisme – dont il définit les buts comme un «  (...)
Lire l'article ...
Rien ne ressemble plus à un roman qu’un feu de bûches. Toute cette construction minutieuse, morceau par morceau, l’un soutenant l’autre dans un parfait équilibre, à quoi donc est-elle destinée ? A être détruite. Ainsi le roman. Tous les héros d’un roman se tiennent aussi l’un sur l’autre, dans un parfait (...)
Lire l'article ...
Jusqu’en 1968, quand on me demandait ce que je voulais faire plus tard, je répondais avec le plus grand sérieux : peintre maudit ! Je ne savais pas encore très précisément quelles idées je voulais diffuser par le biais du dessin mais je savais quelle révolte m’animait. Chantal Montellier, La (...)
Lire l'article ...
Le travail d’une bonne prose se fait sur trois échelons
Lire l'article ...
Si l’industrie et la science n’ont plus besoin d’employer des êtres dotés d’une personnalité, eh bien, soit, qu’elles n’en emploient pas. Mais il en va différemment pour nous autres artistes. Par le terme d’ « artiste », j’entends tous ceux qui éprouvent le besoin et la nécessité de se sentir vivre et (...)
Lire l'article ...
La force d’une route de campagne est différente selon qu’on la parcourt à pied ou qu’on la survole en aéroplane. La force d’un texte est également différente selon qu’on le lit ou qu’on le copie.
Lire l'article ...
Dans le gigantesque appareil qu’est la vie sociale, les opinions sont comme l’huile dans les machines. On n’en inonde pas une turbine, on en injecte juste un peu dans des rouages cachés qu’il faut connaître.
Lire l'article ...
Le jour où la mise en forme typographique fera partie de la conception des ouvrages d’un écrivain que la machine à écrire rendra la main de l’auteur étrangère au porte-plume.
Lire l'article ...
L’auteur couche la pensée sur la table de marbre du café.
Lire l'article ...
Tout indique maintenant que le livre sous sa forme traditionnelle approche de sa fin.
Lire l'article ...

Les sous-rubriques de cette rubrique
Droits d’auteur
Cette rubrique contient 5 articles


Hébergeur : Marsnet