REVIENS ! TOUT EST PARDONNÉ

Comme quelqu’un qui fait le grand soleil à la barre fixe, on fait soi-même, quand on est adolescent, la roue de la Fortune, d’où tombe ensuite tôt ou tard le gros lot. Car cela seul que nous savions ou pratiquions déjà à quinze ans fait un jour toute notre attrativa. Et il y a pour cette raison quelque chose qu’on ne peut jamais rattraper : c’est d’avoir négligé de s’être enfui de chez ses parents. Cette exposition de quarante-huit heures pendant ces années-là permet au cristal du bonheur de vivre de se rassembler comme dans une solution alcaline.

Walter Benjamin, Sens unique, 1927, traduction de Jean Lacoste



METATEXTES


Saute-mouton

De Benjamin à Proust, le regard sur l’âge ingrat




Hébergeur : Marsnet