VOIR LE VOIR

L’art du passé n’existe plus comme il existait autrefois. Il a perdu son autorité pour céder la place au langage des images. Ce qui importe aujourd’hui, c’est de savoir qui utilise le langage et à quelles fins. Cela pose le problème des droits de reproduction, de la propriété des maisons d’édition d’art, de toute la politique des galeries d’art et des musées. Ces questions sont habituellement présentées comme relevant de la compétence étroite des professionnels. Un des buts de cet ouvrage est de montrer qu’en réalité, l’enjeu est bien plus vaste. Un peuple ou une classe, coupés de leur passé, sont bien moins libres de choisir et d’agir en tant que peuple, ou classe, que d’autres qui ont eu la possibilité de se situer dans l’histoire. Voilà la raison, et la seule, pour laquelle tout art du passé s’est transformé, de nos jours, en problème politique.

John Berger
Voir le voir
Editions B42

Pour découvrir (en anglais) un épisode des émissions animées par John Berger, Ways of seeing

Quelques extraits