Exil, humanité, identité
Adieu, Europe, reine de la pensée, guide de l’humanité ! Tu as perdu ton chemin, tu piétines dans un cimetière. Ta place est là. Couche-toi ! Et que d’autres conduisent le monde ! Voici le fait qui domine : l’Europe n’est pas libre. La voix des peuples est étouffée. Dans l’histoire du monde, ces années (...)
Lire l'article ...
Si on ne saisit pas ce que le foyer a signifié à l’origine, on ne comprendra jamais pleinement le sens de l’émigration. L’émigration n’est pas uniquement le fait de quitter un pays, de traverser l’eau, de vivre parmi des étrangers, c’est aussi défaire le sens du monde. A l’origine, le foyer représente le (...)
Lire l'article ...
Toute personne qui émigre a quelque chose en elle d’un naufragé Jusqu’à maintenant, l’histoire du siècle a été celle de l’exil et des migrations et tout portait à croire que cette situation empirerait. De grands mouvements de groupes humains, et par conséquent d’individus, c’est le signe des temps. (...)
Lire l'article ...
« Autrefois, l’homme n’avait qu’un corps et une âme. Aujourd’hui, il lui faut en plus un passeport, sinon il n’est pas traité comme un homme. » Rien peut-être ne rend plus sensible le formidable recul qu’a subi le monde depuis la Première Guerre mondiale que les restrictions apportées à la liberté de (...)
Lire l'article ...
Plus encore que de nos jours, 1850 est l’époque du « papier d’identité » ; qui veut voyager loin doit en être bardé.
Lire l'article ...
ll n’est nul besoin d’être accusé pour faire connaissance avec ce monde étrange et véritablement infernal qu’est la bureaucratie, ce monde de papiers et de documents. De tous les enfers que l’homme a du créer avec singularité, celui-ci m’a toujours semblé être le (...)
Lire l'article ...