Contes pour une nuit d’asphyxie
ou pourquoi lire les aventures de Don Durito de la Lacandone
Lire l'article ...
Je vais te raconter une histoire qui m’est arrivée l’autre jour. C’est l’histoire d’un petit scarabée qui porte des lunettes et fume la pipe. Je l’ai connu un jour qu’il cherchait du tabac à fumer et n’en trouvait pas.
Lire l'article ...
Nous n’étions pas prêts. Et nous n’étions pas prêts par ma faute. Je croyais que le gouvernement voulait réellement le dialogue et j’avais donné l’ordre de commencer les consultations pour les délégués. Quand il nous a attaqués, nous étions en train de discuter des conditions du dialogue. Ils nous ont (...)
Lire l'article ...
Le néolibéralisme, saches-le, mon cher Ouatsonne, est une plaie qui afflige toute l’humanité. Comme le sida. Il est vrai que le système politique mexicain fait montre d’une charmante stupidité à laquelle il est difficile de résister. Pourtant, tous ces gouvernements qui dépeuplent le monde ont quelque (...)
Lire l'article ...
Sous le néolibéralisme, mon malingre petit écuyer, l’histoire devient un obstacle parce qu’elle représente la mémoire ; on encourage des thèses pour oublier, et les statistiques minutieuses sur les poncifs du pouvoir font l’objet d’études et de longues et profondes dissertations. Le pouvoir transforme (...)
Lire l'article ...
Où l’illustre chevalier don Durito de la Lacandone explique l’étrange rapport entre les peignes, les pantoufles, les brosses à dents, les bourses (les nôtres et les leurs) et la Rencontre Intercontinentale pour l’Humanité et contre le (...)
Lire l'article ...
Où le célèbre chevalier errant dialogue avec son écuyer au gros nez, on y fait les valises, et certaines autres choses merveilleuses ou terribles sont annoncées.
Lire l'article ...



Hébergeur : Marsnet